FRANCK HOMMAGE

Peintre et photographe (mais aussi graveur, installateur, dessinateur et gouacheur …), Franck Hommage donc ou l’art du vrai, une attention aux minuties et à cette densité des strates, visibles ou non qu’importe. Peintre de la matière et de la manière, peintre comme l’on ressent et non comme l’on voit … sonder le corps, tenter l’apnée des profondeurs, et, la science des détails, ces éclats d’ailleurs, ces fragments de pensée et d’expéditions – volatiles pensées aux allures de fantômes discrets.Le corps, encore. Ce qui peut bien le tordre ou l’amener à frémir à bouger à éprouver. Le corps et ses sursauts, le corps et ses questions. Franck Hommage est un peintre des intérieurs, un scaphandrier des intimités, pour voir, pour détailler, pour déployer tout la complexité des desseins sous des apparences trompeuses. Une superficialité mise à l’épreuve des obscurités. Et de soi. Voilà l’image bousculée, gorgée d’un ailleurs à aller chercher, d’une possibilité à faire surgir. Le désir reste une Odyssée.

Antoine Arlot (musicien, conteur, critique)

vanité_4
2013enqueteange_3
chimère_et_constellation_-_146_x_114